Totem de Elbekay

Totem de Elbekay
Artiste :
Type produit : Sculptures
Format : 200 cm
Style : Moderne
Prix : 50 000 Dirhams
Conversion : 4347.83 €
Référence : Ref.058 as-ae
Spécificités : Totem
Comment acheter ?

Principales expositions

2010 . Galerie Bab Rouah . Rabat
2009 . Galerie L'Atelier 21. Casablanca
2009 . Galerie Estival . Genève, Suisse
2007 . Galerie Venise Cadre . Casablanca
2007 . Centre Hassan II . Festival Assilah . Assilah
2006 . Pause . Galerie Mohamed El Fassi . Rabat
2006 . Pause . Galeria Dual Art . Madrid
2006 . Pause . Musée ethnologique . Arbucies, Girone, Espagne
2005 . V.E.R.-D . Torre Vella, Salou, Tarragone, Espagne
2004 . El color del verde . Centre d'art Contemporain Piramidón . Barcelone
2004 . Il colore del verde . Galerie Il Torchio-Constantini Arte contemporanea . Milan

 

Source : Babelfan

 

Né en 1966 à Casablanca, Khalid El Bekay est diplômé de l’Institut supérieur des Beaux-arts de Tétouan en 1990 et licencié es arts de la faculté des Beaux-arts de Barcelone, section gravure. Sa première exposition date de 1995 à Barcelone. En 1997, il a été finaliste de la 30ème Biennale de peinture de Tarragone.
Il vit et travaille à Barcelone et Casablanca.

Dans la production artistique d’El Bekay, on retrouve les traditions culturelles et géographiques associées à d’autres références culturelles occidentales ou méditerranéennes. La lumière de ses tableaux rappelle son ancrage méditerranéen; elle se déploie dans des tons de rouge, jaune ou bleu.

 

L’artiste emploie la technique du collage de papier gris ou blanc sur bois sans utiliser d’instruments tranchants. Il peint des éléments très simples, mariant Orient et Occident : tasse à café, verre à thé, théière, poire, pomme… Leur disposition est réduite à l’essentiel, par juxtaposition de fragments, dans une sobriété apparente. Cette technique de collage qui repose sur la superposition de papiers a laissé la place à des couleurs en aplats.


«Mon oeuvre est un mélange de cultures entre occidentale et orientale. Mes tableaux sont la matérialisation de mon dialogue avec la terre, cette terre qui a la même couleur mais peut donner des fruits de couleurs et de formes très distinctes.»
(Khalid El Bekay)